Rechercher
  • Marie François

Lecture sur écran : quelle importance en rédaction web ?

Mis à jour : févr. 26

Allez-vous lire cet article en entier ? Pas certain. D'abord, vous allez scroller la page et en scanner les informations. En quelques secondes, vous saurez si elle vaut la peine d'être lue ou non. Peut-être vous arrêterez vous uniquement sur un paragraphe. Nous avons tous les mêmes réflexes, qui font écho aux mécanismes de la lecture numérique, différents de ceux de la lecture papier. Pourquoi ? En quoi cela concerne le rédacteur web ?


Lecture linéaire VS lecture zapping


Un texte imprimé se lit de manière linéaire : on part du début pour arriver vers une fin, en passant par le milieu. Logique ? Pas tant que ça quand on sait qu'une lecture peut se faire complètement différemment sur un support numérique. On parle de lecture sélective. Le lecteur scanne les mots, il lit d'abord des bribes de texte avant de se plonger éventuellement dans l’entièreté de l'article : il pourra cliquer sur un lien qui l’emmènera vers une définition ou un complément d’information, visionner une vidéo entre deux paragraphes, etc.

L'internaute fait du "zapping intellectuel : au lieu de suivre un fil de pensée ardu et monotone, le lecteur cèdera facilement à la tentation de soulager la tension mentale que pose la compréhension d’un texte donné en dérivant sur un sujet connexe."¹


En quoi cela intéresse le rédacteur web ?


Cette façon de lire peut poser problème, car elle peut détourner le lecteur de son texte de départ et le perdre définitivement. Un rédacteur web doit donc bien faire attention aux liens et médias qu'il intègre à son article. Un complément d'information sera le bienvenu mais il ne doit pas lui faire perdre son lecteur.


Le confort de lecture sur écran


Lire sur un support numérique fatigue-t-il réellement les yeux ? Selon un article de l'Obs², il s'agirait là d'une "vieille phobie de l'écran". Dans l'absolu, lire sur un écran d’ordinateur ne serait pas plus nocif que sur papier, tout dépendrait des conditions de lecture.

En outre, un ordinateur permet aujourd'hui une série d'adaptations que n'offrent pas les supports papier : la modification de la luminosité d'écran, le zoom ou l'augmentation de la taille des caractères... Certains médias proposent même une lecture "zen" (comme le fait Le Soir sur son site) ou en mode "sans distraction", permettant d'éviter tout indésirable arrivant de nulle part pour foutre en l'air le peu de concentration que vous aviez (fenêtres pop-up, publicités, etc.).


En quoi cela intéresse le rédacteur web ?


Pour qu'un texte soit agréable à lire sur écran, il existe certaines bonnes pratiques typographiques/de mise en forme (voir le dernier paragraphe) telles que le fait de respecter un certain espace entre les lignes ou d'éviter de justifier le texte des deux côtés de l'écran mais plutôt sur la gauche. Bref, vous l'aurez compris, le confort de lecture, se réfléchit dès la rédaction et la mise en page de l'article.


La lecture en Z


L'"oculométrie" également connue sous le nom anglais "eye tracking" est une technologie qui permet de suivre les mouvements des yeux avec précision et de désigner exactement où ces derniers se dirigent face à un support donné. On peut ainsi déterminer où le regard a tendance à se diriger lorsqu'il est confronté à tel ou tel type de publicité par exemple. Ce procédé peut s’avérer très utile en marketing ou pour la construction d’un site internet (où place-t-on le logo, le bouton "contact", etc.). Mais au delà de ses applications marchandes, il peut être également utilisé dans de le domaine des sciences et des nouvelles technologies.


En quoi cela intéresse le rédacteur web ?


Il semblerait que, face à un écran, l’œil se focalise d'abord sur le coin supérieur gauche. Il se dirigerait ensuite vers le coin supérieur droit et puis vers la partie inférieure de la page. Il remonterait "ensuite pour scanner la colonne située à droite avant de quitter le site. Nous aurions en fin de compte un comportement de lecture en forme de Z, en commençant par la partie gauche"³. Mais rien n'est moins sûr car selon les interfaces, les images, la taille des titres, le chemin des yeux peut changer.

Retenons toutefois que, dans la plupart des cas, si ce n'est pas l'image qui attire le regard, ce sont les premiers mots, d'où l'importance capitale de l'accroche dans un article.


Bonus : quelques conseils typographiques

En guise de conclusion, je vous laisse avec ces quelques conseils de typographie pour améliorer l'expérience de vos utilisateurs.

  • Taille des caractères L'important est que votre texte soit lisible sur les différents supports, n'hésitez donc pas à faire des essais sur les différents appareils susceptibles d'être utilisés pour lire votre contenu. Une taille 16 pourra peut-être convenir pour votre site mais paraître trop grande sur mobile.

  • Interlignes Pour une bonne visibilité, choisissez un interlignage un peu plus grand que la taille de vos caractères.

  • Mots en gras Ils permettent d'attirer l'attention sur ce qui est important et/ou dynamisent les blocs de textes un peu longs.

  • Titres, intertitres et paragraphes Au delà du fait de structurer votre information, ils permettent une respiration dans la lecture. Choisissez des titres et intertitres assez courts et placez-les en évidence (police différente, utilisation du gras, taille plus importante...)

  • Police d'écriture Au delà de votre affinité pour telle ou telle police (pitié, évitez le Comic Sans MS) il est préférable de banir les fonts trop stylisées qui empêchent une lecture claire. N'utilisez pas plus de 2 ou 3 types de polices différents.

  • Contraste Le contraste entre la couleur de fond d'écran et celle de la police doit être suffisamment fort.

  • L’alignement du texte Pour une lecture naturelle et fluide, je vous conseiller d'aligner votre texte sur la gauche et de ne pas le justifier des deux côtés de la page, ce qui entraîne des trous au milieu des paragraphes et des coupures de mots.

  • Listes à puces Elles améliorent également le confort de lecture en ligne. N'hésitez donc pas à en intégrer à votre texte, sans pour autant en mettre à tous les paragraphes ;-)

¹ Vandendorpe, Christian. Chapitre I. Quelques questions clés que pose la lecture sur écran In : Lire dans un monde numérique [en ligne]. Villeurbanne : Presses de l’enssib, 2011 (généré le 27 août 2019). Disponible sur Internet : <http://books.openedition.org/pressesenssib/1087>. ISBN : 9782375460481. DOI : 10.4000/books.pressesenssib.1087

² Greusard, R. (2014). Pour vos yeux, le papier peut être plus nocif qu'un écran.

Retrieved from the Web

site of L'Obs https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-sante/20141107.RUE6520/pour-vos-yeux-le-papier-peut-etre-plus-nocif-qu-un-ecran.html

³ Canivet, I. (2017). Bien rédiger pour le Web : stratégie de contenu pour améliorer son référencement naturel (4e éd.) Paris, France : Éditions Eyrolles

Ils m'ont fait confiance

rédactrice freelance client luxembourg.j
journaliste freelance belgique.png
rédactrice freelance virton arlon.png
rédactrice freelance culture.jpg

Youdee | Rédaction web & print |Marie FRANÇOIS | Virton, Wallonie - Belgique | contact@youdee.be | Mentions légales